Epithèses

Qu’est ce que l’épithèse ou Prothèse faciale

L’épithèse, aussi apellée prothèse faciale ou prothèse maxillo-faciale, a pour but de remplacer et de reconstituer une partie absente ou altérée de la région cervico-faciale.

Ces prothèses permettent aux patients de retrouver l’harmonie du visage altéré.

Les causes de ces altérations au niveau de la face peuvent être multiples:

  • Cancers de la Face dont les tumeurs, les carcinomes du nez, de l’oreille, des paupières, des cancers de la peau et des yeux tels que les mélanomes.
  • Traumatismes tels que les grands brulés, les accidentés de la route, les accidentés domestiques, guerre et attentats.
  • Maladies telles que les Agénésies d’oreilles, le syndrome de Franseschetti-Klein, la maladie de Noma, et autres…

La réalisation des prothèses nécessite une collaboration étroite entre le chirurgien, l’implantologiste et l’épithésiste. Leur rôle est bien défini et s’inscrit dans le schéma thérapeutique global.

La confection de prothèses faciales ou « épithèses » est l’aboutissement d’une impasse chirurgicale visant à reconstruire le site anatomique détruit.

Cette impasse peut découler de plusieurs causes potentielles dont l’une d’entre elles est l’épuisement de toutes les techniques chirurgicales à disposition. Il peut s’agir:

  • de la contre-indication médicale à des interventions chirurgicales reconstructrices souvent longues et parfois répétées (âge avancé, problèmes de santé, radiothérapie élevée et difficulté majeure chirurgicale.
  • de la contre-indication locale à une chirurgie lourde.
  • de l’absence de volonté du patient à subir de telles interventions.

Ainsi, le chirurgien maxillo-facial procède à la résection de la partie anatomique et définit les possibilités thérapeutiques en vue de sa reconstruction. 

 Quand le traitement de reconstruction le permet, le chirurgien spécialiste en implantologie s’associe avec l’équipe médicale afin de planifier et entreprendre la reconstruction du site avec l’intervention de l ‘épithésiste pour réaliser une prothèse implanto-stabilisée pour le confort du patient.

Prothèse de l'orbite

Explication de l’épithèse -informations Patient

Il s’agit d’une structure réalisée en silicone totalement bio-compatible dont le but final est de reproduire, le plus fidèlement possible, la zone anatomique du visage détruite ou altérée lors de la chirurgie. Elle concerne généralement des structures complexes et « entières ».

Ainsi, il peut s’agir de l’oreille, du nez, de l’œil et des paupières , ou plus, de toute ou d’une partie de la face.

      Qui la fabrique ? : Il s’agit de façon majoritaire de laboratoires indépendants, pourvus de véritables artistes que l’on nomme  » épithésistes « . Après avoir reçu du chirurgien l’ordonnance notifiant sa confection et s’être entretenu de visu avec le patient, ils confectionnent sur mesure une prothèse faciale (ou épithèse) et choisissent avec ce dernier les moyens de fixations idéaux ou à défaut les mieux adaptés.

      Son indication : elle est portée par le chirurgien qui a réalisé l’acte opératoire initial et en concordance avec les desidérata du patient. Comme nous l’avons vu plus haut, il est rare que le chirurgien faisant cet acte soit un spécialiste en épithèse. Il s’entoure donc d’un confrère chirurgien dont les compétences sont majoritairement tournées vers ce domaine. C’est du fruit de cette relation que sont décidés la réalisation de la prothèse et son moyen de fixation.

   Les moyens de fixation : La prothèse après avoir été confectionnée doit être maintenue au niveau du site anatomique qu’elle est sensée reproduire. Ce temps chirurgical est effectué par le chirurgien spécialiste en épithèse. Pour ce faire il existe TROIS techniques majeures :

Les techniques de fixation de la prothèse


Les IMPLANTS OSSEUX
 : La technique de pose est pratiquement identiques à celles des implants dentaires , ils servent d’ancrage à l’épithèse.

Celle-ci peut donc être, à volonté manipulé de ses piliers fixés dans l’os afin d’ être nettoyée et entretenue.

La séquence chirurgicale permettant la pose de ces implants n’est aucunement douloureuse, elle se déroule sous anesthésie générale et son temps de cicatrisation est de environ 2 mois.

   1. Mise en place des implants intra-osseux en titane

   2. Mise en place des vis de cicatrisation

   3. Mise en place du système de fixation de la prothèse (clips en or sur barre ou aimants)

Leur nombre varie selon le type dl’épithèse et le site osseux sous-jacent (qualité et quantité).

Notre Laboratoire est expert en travaux implantaires.

Nous réalisons des infrastructures implantaires, pour stabilisation et fixation de prothèses faciales.

Nos dernières technologies 3D , nous permettent de vous offrir la meilleure qualité implantaire.

LES COLLES MEDICALES:

La fixation collée est le mode de rétention le plus simple d’utilisation pour les patients , il suffit d’ appliquer un peu de colle au dos de la prothèse et de positionner la prothèse à meme la peau . Laisser sécher quelques minutes sans altérer les muscles du visage pour une parfaite adhésion .

Ainsi, votre prothèse est en intimité parfaite avec la peau et peut etre supportée durant toute la journée aisément.

LES FIXATIONS SUR LUNETTES : 

 Elles sont généralement utilisées dans les cas de prothèse nasale dasn diférentes régions du monde pour une manipulation simple et efficace.

Les lunettes sont reliées directement a la prothèse, dans le cas d’une prothèse nasale , et permettent un maintien parfait de celle-ci .

Toutefois il est nécéssaire d’ y ajouter un peu de colle médicale pour les joints pour une parfaite adhésion et un joint parfait avec la peau .

Les techniques 3D offrent des possibilités innovantes

Elles permettent d’optimiser le rendu de l’empreinte ( digitale ) du patient et de pratiquer une élaboration et une optimisation de l’esthétique.

D’après un scanner sufacique, nous traitons l’empreinte sur logiciel 3D.

Toutes les parties à reconstituer sont apparentes et nous pouvons travailler sans contraintes.

Ainsi nous vous garantissons une adaptation parfaite et un confort de prise d’empreinte car elles peuvent s’avérer quelques fois très dérangeantes.

La prothèse se porte en permanence, jour et nuit, sans avoir à l’enlever. Les manipulations fréquentes et intempestives sont source de sur-infections et favorisent la rétraction de la cavité. La prothèse n’est retirée le soir que pour des raisons tout à fait particulières.
La substance qui compose la prothèse n’autorise pas l’utilisation de produits alcoolisés pour son nettoyage, car ils risqueraient de l’altérer définitivement en provoquant des craquelures à sa surface.
Par contre, les collyres peuvent être utilisés sur la prothèse en interne sans aucun risque de décoloration ou d’altération.
Le nettoyage quotidien est donc très simple, il suffit d’essuyer superficiellement la prothèse avec une compresse imbibée d’une solution d’entretien spécifique ou à défaut , de sérum physiologique.
De toute façon, et afin de prévenir des complications orbito-palpébrales, un entretien de la prothèse chez votre épithésiste est indispensable deux fois par an.

Techniques implantaires

Prothèse stabilisée par clips sur barre

Les épithèses implanto-portées sont d’un grand intérêt pour les réhabilitations de pertes de substance faciale quand les solutions chirurgicales ne sont pas retenues. Les récents progrès réalisés tant sur les matériaux utilisés pour la réalisation des prothèses que sur la technologie implantaire sont responsables de l’engouement actuel pour ces procédés. Trois zones anatomiques sont particulièrement intéressantes à reconstruire par ces méthodes : il s’agit des régions nasales, auriculaires et orbito-palpébrales. Les défects complexes de la face trouvent également  une application très intéressante.

Trois situations se dégagent concernant les indications : les cas où la solution chirurgicale n’est pas réalisable,  pour lesquels le pronostic carcinologique est incertain et ceux correspondants au respect de la volonté du patient.